Analyse de la RDM (Robe De Mémé)

Robe paisley Zara (collection actuelle) / perfecto Icelui Maje / escarpins croco Minelli / lunettes Ray Ban Aviator / sac bowling Ebay / sautoir dreamcatcher Pimkie / bagues Lunaticart, Maty, Etsy, Ebay.

Cette robe, c’est l’archétype parfait de la sape de modasse, l’incarnation même du sacerdoce de la bloggueuse en milieu tridimensionnel (je te laisse 5mn pour googler les mots pompeux de cette phrase avant de poursuivre ma démonstration hyper-documentée)(voilà)(poursuivons)

Cette robe donc, pour le profane (celui qui, usuellement, reçoit davantage de factures EDF que d’invitations aux VP et achète plus de pâtes que de godasses à l’année) pour lui vois-tu, c’est ce qu’on appelle, une robe de mémé.

Cette fameuse robe qu’on voit dans les albums photos jaunis que la grand-tante ressort à Noël quand elle a son petit coup de Porto dans le pif. Celle qu’on retrouve au fin-fond du grenier, coincée en sandwich entre les vieux livrets scolaires des frangins et 2-3 restes de points de croix abandonnés à mi-ouvrage. Celle qui sent la naphtaline, celle qu’on ressort, normalement, uniquement en se bidonnant dans le but de la porter à l’anniversaire déguisé de la semaine prochaine.

Ou alors, pour les autres… c’est celle qu’on achète carrément exprès, sans pression, pénardos, en plein 21ème siècle pourtant déjà bienbien entamé. Une petite hérésie délicieuse, qui a le mérite de rappeler des souvenirs aux anciens et de faire glousser les copines.

Ma robe de mémé, elle est tellement géniale, qu’elle a même fait revenir l’été pour un instant, alors franchement, elle est comme ma veste à picots, mon pantalon jaune, mon collier Greluche et tous ces autres trucs farfelus que j’achète et que je porte effrontément : je ne la regrette pas un seul instant.
Ceci dit, un peu de soutien ne fait pas de mal, alors toi aussi, tu dois bien avoir une petite fripe honteuse à me confesser par pure solidarité ? Non ? Un pyjama toumoche au minimum… Oh allez… je le dirai à personne…

Mémé t’embrasse !

Partager
Posted in Un peu de tenue(s) ! | Tagged , , , , , , , | 4 Comments

Ma Belle Toilette… [concours]

Savon artisanal hydratant Fleur d’oranger, bougies parfumées 20h « Fleur de coton » et « poudre de riz », drap de bain XL Taupe et serviette de toilette Chocolat => La Belle Toilette

Crois-le ou non, la salle de bain, c’est ma pièce préférée dans cette maison… (pourtant y’a un dressing aussi, c’est DIRE) Quand on l’a visitée la première fois, ça a même carrément été l’élément décisif (le truc qui te fait couiner dans la voiture « gniiiiii c’est CELLE-LA de maison que je veux, JE LA VEUX »)(sans l’ombre d’un caprice, bien sûr) Faut dire qu’elle a tout pour elle… spacieuse pour que je puisse joyeusement éparpiller mes moult plantes et mon quintal de cosmétiques, lumineuse avec sa grande fenêtre pourvoyant à la lumière naturelle Ô combien nécessaire à l’obtention d’un maquillage à peu près socialement acceptable ET… une énooooorme baignoire… du genre où l’on se prélasse sans compter, chaque jour après l’autre, avec la mousse, la musique, les bougies et tout le tintouin.

Mon havre de paix, mon royaume, ma SALLE DE BAIN QUOI.

Une pièce pareille, t’y passes du temps. Beaucoup de temps. Alors forcément, t’as envie d’y trouver des trucs sympa, qui sentent bon et tout et tout. Du coup, quand La Belle Toilette qui fabrique du linge de bain et des savons et bougies 100% made in France m’a contactée et proposé d’essayer leurs produits, j’ai su que c’était la consécration de notre belle rencontre, à ma salle de bain et moi. (quoi d’autre, je te le demande ?)
J’ai donc choisi et testé avec grand plaisir :
- Un lot de 2 savons artisanaux hydratants parfumés à la fleur d’oranger : l’odeur est subtile et naturelle, et à l’utilisation, le savon qui est enrichi en huile d’amande douce laisse la peau… hey bah douce aussi. Sans gratouillages ni tiraillements.
- Deux bougies parfumées : j’ai choisi les parfums Fleur de coton et Poudre de riz, tous les deux très doux (et qui se marient très bien d’ailleurs) il y en a pour 20h ou 40h de pur bonheur selon le format que l’on choisit… je crois que je vais bientôt devoir re-passer commande, ça va être dur de s’en passer une fois terminées.
- Un drap de bain XL 100x150cm (Taupe) et une serviette de toilette 50x100cm (Chocolat) qui s’intègrent parfaitement dans les coloris de ma déco, pour commencer, mais surtout, SURTOUT, qui sont d’un moelleux, d’une épaisseur et d’une douceur infinie… ET qui essuient ! (ne ris pas va, qui n’a jamais connu la serviette d’un quart de mm d’épaisseur trempée avec 3 gouttes d’eau, celle qui perd ses peluches partout, celle qui gratte comme un paillasson de centre commercial et/ou celle en véritable peau de parapluie qui n’absorbe RIEN avant 15 lavages au moins ?? Bah voilà. Fini. Viva la revolution.)

J’ai adopté le tout instantanément et j’en suis tellement ravie si tu savais… chaque fois que je sors de la baignoire et que je m’enroule dans ce drap de bain, je me demande comment j’ai pu avoir ces vieux machins qui grattent pendant si longtemps…

Et ravie je le suis même doublement figure-toi, car je ne te raconte pas tout ça dans le seul but de te narguer avec mes moelleuseries va… s’il y a écrit « concours » tout là haut, c’est bien parce-que je viens te proposer au passage, d’y goûter à ton tour ! La Belle Toilette ayant en effet gentiment accepté de te faire gagner à toi aussi un drap de bain XL de la couleur de ton choix (parmis les 21 coloris disponibles dans la gamme 100% coton 650g/m² qui est la gamme supérieure de la marque => ICI)

Pour participer tu as donc jusqu’à dimanche prochain pour me laisser un simple petit commentaire à la suite de cet article, mentionnant la couleur qui te ferait plaisir !

Comme d’habitude, un petit tour sur la page Twitter ou Facebook de la marque n’est pas exigé mais toujours apprécié…

Le gagnant sera tiré au sort alors, Bonne chance mon petit bouchon !

 

Posted in Fais-moi belle (stp)., Pêle-mêle. | Tagged , , , , , , | 49 Comments