Cuzco, le nombril du monde…

Cuzco (0)-2-2-5-4Cuzco… ou Cusco, ou encore « Qusku » en quechua : littéralement, le nombril du monde. Bah ouais, carrément. (en même temps, les Incas, ils étaient pas là pour vendre du muguet si t’aimes mieux… mais t’inquiètes de rien, tu vas vite le comprendre) … D’abord, Cuzco ! Posée tranquillou à 3400m d’altitude, bien pénarde les miches calées entre les montagnes (alias la cordillère des Andes, pour les intimes) Cuzco, c’était la capitale du temps des Incas. Depuis, Lima lui a volé la vedette, mais pour garder le moral, elle est restée la capitale touristique du Pérou. Parce-que c’est une jolie ville dynamique de 300 000 âmes à l’architecture très marquée par son histoire coloniale, ouais, mais surtout, parce-qu’elle est LE point de départ des innombrables excursions vers les sites de la vallée sacrée et le Machu Picchu en particulier… On ne fera pas exception à la règle, mais pour l’heure, c’est Cuzco elle-même qui nous intéresse.
Depuis la fenêtre de l’hôtel, on décide de commencer par là-bas dans le fond… tu vois l’espèce de réunion tupperware d’églises ? Bah c’est la place principale, la place d’armes. (= Plaza de Armas) C’est parti !
Cuzco (1)-2-2-2 Cuzco (2)-2-2-2

Cuzco (3)-2-2-2

Je sais pas si tu te souviens, mais mes cuisses et mes mollets tenaient à te le rappeler : le Pérou, ça grimpe. BEAUCOUP. (Enfin là tout de suite profitons-en, on descend… mais quand même !)
Bienvenue dans la cité des marches…
Cuzco (4)-2-2-2 Cuzco (5)-2-2-2Le Binôme en goguette, qui accessoirement, chantonnera pendant 12 jours « pourtaaaaaant, que la montaaaagne est belleuuuuuh… » inspiré par le relief du lieu n’est-ce pas. (comme quoi, réussir à respirer, ça n’a pas que des avantages)Cuzco (9)-2-2-2Cuzco (6)-2-2-2 Cuzco (7)-2-2-2

Et la voilà, la fameuse place d’armes qu’on apercevait de là-bas en haut.

Cuzco (19)-2-2-2

J’te présente la Cathédrale Notre-dame-de-l’Assomption…

Cuzco (20)-2-2-2

et sa colloc’, l’église de la Compagnie de Jésus.

Cuzco (21)-2-2-2

Et puis les arcades qui entourent la place, avec leurs balcons coloniaux…

Cuzco (22)-2-2-2 Cuzco (23)-2-2-2 Cuzco (25)-2-2-2Balcons qui regorgent de restaurants où on boulotte, entre autres choses, du barbecue ! Bon… mais alors le Barbecue du Pérou, c’est pas celui de chez mémé hein… Patates (of course…) steacks de boeuf (bien trop cuits mais pourquoi pas…) brochette de saucisses douteuses et de rognons (hum… bah c’était pas bon, mais admettons…) et… brochette de coeur de boeuf. Moui, bah alors là euh… non hein. On a goûté quand même, mais définitivement, c’est un non. Du caoutchouc dégueu, voilà voilàààà. J’vais finir ma salade plutôt les gars, vous dérangez pas !Cuzco (26)-2-2-2

Un balade digestive s’impose, tu referas bien un petit tour de Plaza de Armas avec nous ? (en plein cagnard, tant qu’à faire)(outch)Cuzco (27)-2-2-2 Cuzco (30)-2-2-2 Cuzco (32)-2-2-2Cuzco (31)-2-2-2 Cuzco (33)-2-2-2 Cuzco (34)-2-2-2 Cuzco (35)-2-2-2 Cuzco (36)-2-2-2 Cuzco (37)-2-2-2 Cuzco (38)-2-2-2 Cuzco (39)-2-2-2Sous les arcades, une expo qui t’explique que les bouts de murs incas que tu peux croiser par-ci par là, bah héhéhé, c’est pas du fouillis ! Non môssieur, ça représente des bestioles ou des pâquerettes des fois, genre puzzle géant tu vois ? Mais sisisi ! Regarde, c’est flagrant… si tu louches un peu et que t’inclines la tête sur la droite… Non ? (bon, on est d’accord, ils ont quand même bien fait de préciser…)
Cuzco (40)-2-2-2Laissons les incas s’amuser, et reprenons notre promenade si tu veux bien.Cuzco (8)-2-2-2 Cuzco (14)-2-2-2 Cuzco (15)-2-2-2Oh bah tiens, tu prendras bien un petit marché traditionnel touristique en passant ? (entre nous, mieux vaut te fournir en souvenirs sur le marché couvert, beaucoup plus intéressant niveau prix, ou au marché de Pisac, plus diversifié, que je te montrerai bientôt !) Cuzco (10)-2-2-2 Cuzco (11)-2-2-2 Cuzco (13)-2-2-2 Cuzco (16)-2-2-2 Cuzco (17)-2-2-2 Cuzco (41)-2-2-2

Cuzco (42)-2-2-2

Un peu partout en ville, des petites bonne-femmes en habit traditionnel avec des bébés lamas dans les bras, pour bienbien harponner les touristes cucul la praline qui sont prêts à lâcher un petit bifton contre une papouille et une photo (ton Elinka en tête de file)(et même pas honte)
Cuzco (42b)-2-2Cuzco (53)-2-2-2-2

Cuzco (43)-2-2-2 Cuzco (46)-2-2-2 Cuzco (47)-2-2-2 Cuzco (48)-2-2-2 Cuzco (49)-2-2-2 Cuzco (50)-2-2-2

Cuzco (44)-2-2-2-2

Cuzco (51)-2-2-2 Cuzco (52)-2-2-2Une petite pause empañadas (poulet, fromage et boeuf, parce-qu’on allait quand même pas choisir…) et maté de coca, encore et encore.
Cuzco (54)-2-2-2 Cuzco (55)-2-2-2Et ça repart !Cuzco (56)-2-2-2-2 Cuzco (57)-2-2-2 Cuzco (59)-2-2-2 Cuzco (60)-2-2-2 Cuzco (61)-2-2-2

La bibliothèque.
Cuzco (62)-2-2-2 Cuzco (63)-2-2-3

Cuzco (64)-2-2-2 Cuzco (65)-2-2-2 Cuzco (67)-2-2-2 Cuzco (69)-2-2-2 Cuzco (70)-2-2-2 Cuzco (71)-2-2-2-2 Cuzco (72)-2-2-2 Cuzco (73)-2-2-2 Cuzco (74)-2-2-2 Cuzco (75)-2-2-2Cuzco (77)-2-2-2Cuzco (76)-2-2-2 Cuzco (78)-2-2-2 Cuzco (79)-2-2-2 Cuzco (80)-2-2-2

Le Binôme glouton en action… (depuis qu’il respire, on n le tient plus…)

Cuzco (81)-2-2-2

Cuzco (93)-2-2-2 Cuzco (94)-2-2-2

Cuzco (95)-2-2-2 Cuzco (96)-2-2-2 Cuzco (97)-2-2-2
Au fil de nos balades (que je te balance comme ça là, PAF, en une fois, mais qui se sont étalées sur 3 journées complètes hein, souviens-toi du planning…) on a évidemment visité plusieurs musées notamment le musée historique régional et LE site le plus touristique de Cuzco, que voici : le Temple du soleil (Qoricancha) qui a la particularité d’avoir été recouvert par un monastère (Santo Domingo) puis remis au jour par un tremblement de terre en 1950 ! C’est donc un joyeux méli-mélo de cloître et de murs incas, pour le moins atypique…
Cuzco (82)-2-2-2 Cuzco (84)-2-2-2Cuzco (88)-2-2-2 Cuzco (86)-2-2-2

Cuzco (85)-2-2-2C’est là qu’on a rencontré notre pote Colibri, pas farouche pour un rond ! (et alors franchement, vue la vitesse à laquelle ça bouge, ces petits machins là, j’suis pas peu fière d’avoir réussi à le prendre en photo avec mon pauvre petit appareil compact !)Cuzco (89)-2-2-2Bon, celles-ci sont pas de moi, faut rendre au Binôme ce qui est au Binôme… (même s’il triche avec son Reflex)

Cuzco (90)-2-2-2 Cuzco (91)-2-2-2 Cuzco (92)-2-2-2Et voilà… le jour décline sur Cuzco…Cuzco (98)-2-2-2 Cuzco (99)-2-2-2 Cuzco (100)-2-2-2 Cuzco (101)-2-2-2

Un dernier regard sur la Plaza de Armas…Cuzco (102)-2-2-2

Et c’est la fin de l’article, on a fait tout le tour du nombril ! Sauf que je ne t’ai pas posté de photos du marché couvert (San Pedro) où l’on a pourtant passé un long moment, because j’ai pas pris de photos dedans… oui bah pardon ! Je me rattraperai en te montrant celui d’Aréquipa, qui était encore plus énorme, voilà.

Mais chaque chose en son temps, la prochaine fois, je t’embarque… à Pisac !

6 Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *