Il était une fois… Lyons la forêt et Gerberoy.

GerberoyL’histoire que je vais te raconter aujourd’hui, commence il y a environ 30cm de cheveux de ça (soit près d’1 an et demi) en Mai 2015 pour être précis, dans le (très) joli village de Gerberoy…11356282_10153283087499845_1685512767_n-2

Toujours affublée de son Chevalier-Binôme, ton Elinka-coupe-au-carré, avait décidé ce jour là de se désennuyer en dégainant sa botte secrète : partir à la découverte des plus beaux villages de France… (et que celui qui n’aime pas la vieille pierre lui jette la première !)
C’est ainsi, qu’après un petit tour sur le site officiel des-dits plus beaux villages français et un coup d’œil aiguisé sur la carte aux trésors… elle décida d’un combiné de deux villages (pas troptrop loin de son palais résidentiel hein) qui la mènerait pour commencer, dans la gentille bourgade de Gerberoy…_dsc0804-2-2

En plein cœur de leur campagne picarde natale, voilà donc tes tourtereaux préférés, qui ont habilement garé leur carrosse et débutent, sans plus tarder, leur promenade du jour sous un soleil éblouissant… (rappelons que ceci n’est pas une fiction, les personnages ET le soleil ont donc réellement existé, merci)_dsc0805-2-2

Très vite, Gerberoy la romantique fait honneur à son titre, car vois-tu, Gerberoy, bah c’est le village des roses… Dès les premiers pas, la course aux pétales, aux colombages et aux mignons volets colorés est donc lancée (avec double dose de roucoulades main dans la main et surcouche de regards énamourés)Gerberoy 2 Gerberoy 3_dsc0813-2-2 _dsc0810-2-2 _dsc0814-2-2 _dsc0817-2-2

_dsc0820-2-2 _dsc0826-2-2 Gerberoy 10 _dsc0836-2-2 _dsc0822-2-2_dsc0838-2-2 _dsc0835-2-2_dsc0852-2-2 _dsc0857-2-2 _dsc0863-2-2 _dsc0816-2-2Gerberoy 12 _dsc0815-2-2_dsc0868-2-2

_dsc0862-2-2 _dsc0872-2-2

Et sinon, hormis renifler les roses et se balader, qu’est-ce qu’on y fait ?
– Comme beaucoup de très jolis villages (souviens-toi de Collioure par exemple) Gerberoy a inspiré (et continue d’inspirer) de nombreux peintres, au fil de la balade tu trouveras donc un tas de petits ateliers à entrée libre…
– Les sublimes jardins Henri le Sidaner (grand peintre impressionniste, justement) que je n’ai pas illustrés ici, dans les ruines de l’ancienne forteresse, se visitent en plein cœur du village (tous les jours sauf le mardi, 11h-18h) d’Avril à Septembre où ils sont richement fleuris… (tu tombes dessus un peu après la célèbre prise de vue de la porte en arcade, tarif 5€/adulte)
– Les vieilles halles du village (que tu peux apercevoir au fond sur la photo plus haut contenant le panneau « rue du château »…)(ouais, j’te fais une chasse au trésor en bonus, veinard va !) accueillent très souvent des marchés artisanaux, si t’es un amateur de produits du terroir ou d’œuvres d’art et autres artisanats locaux, rencarde-toi ! (pour l’heure le prochain marché du terroir en date est prévu dimanche 27 Novembre)
– L’ancien hôtel de ville, la Collégiale Saint-Pierre et le Musée municipal se visitent également. (possibilité de visites guidées par la ville, en saison, modalités à consulter sur le site de la ville de Gerberoy )

C’est ainsi, qu’après cette première visite enchanteresse, Monseigneur du Binôme et sa Dame Elinka, prirent vaillamment le chemin d’un autre écrin de verdure non loin de là… 37km plus tard précisément, c’est arrivés en noble région de Normandie cette fois, que Lyons la forêt à son tour, leur ouvrit les bras… _dsc0770-2-2

Un pic-nic fût improvisé, avec les produits locaux glanés peu de temps avant sur la place du marché… (cidre, frometon, terrine et autres joyeusetés !)_dsc0761-2-2 _dsc0760-2-2 _dsc0764-2-2

Puis la balade (digestive) pût recommencer…  _dsc0774-2-2Lyons la forêt 4 _dsc0792-2-2 _dsc0796-2-2 _dsc0797-2-2

_dsc0771-2-2 _dsc0786-2-2

_dsc0799-2-2

_dsc0802-2-2 _dsc0801-2-2

_dsc0775-2-2 _dsc0778-2-2

_dsc0781-2-2 Lyons la forêt 3 _dsc0783-2-2 Lyons la forêt 2 Lyons la forêt _dsc0790-2-2

Comme Gerberoy, Lyons la forêt collectionne de nombreux admirateurs célèbres (peintres, cinéastes, musiciens et j’en passe…) et ne manque pas d’arguments pour occuper toute une journée ou même un weekend prolongé (châteaux, couvents, musées, jardins, marchés… => site officiel du pays de Lyons)

La meilleure saison pour visiter Lyons la forêt et Gerberoy ? Mai et Juin, pour l’apogée de leurs rosiers et autres floraisons… (avec la fête des roses mi-Juin d’ailleurs…) Mais pourquoi pas maintenant aussi ?

Une escapade bucolique post-estivale pour se ressourcer avant l’hiver, y’a que ça de vrai moi j’dis ! 😉

PS : si t’es pas tellement du coin mais que t’aimes les jolis patelins, dans la catégorie des plus beaux villages de France, tu peux aussi zieuter mon article sur Collonge la rouge  et Curemonte, celui sur Sare, Ainhoa et Espelette dans l’arrière pays basque, ou celui de Saint Emilion (qui n’en fait pas partie mais qui clairement, le devrait !) En attendant les suivants… 

6 Comments

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *