Du Wawel au marché de Noël…

Wawel (1)Le Wawel, c’est cette colline fortifiée au sud de Cracovie où trône, en tête de file, la sublime Cathédrale qui orne tous les guides touristiques de la ville… son nom de baptême (accroche-toi à ton chapelet) c’est « La basilique-cathédrale Saints-Stanislas-et-Venceslas de Cracovie » BON. C’est bien de le savoir si tu joues régulièrement à Questions pour un champion, mais sinon, tout le monde dit « la cathédrale du Wawel » hein. (en vous remerciant)
A ce qui se dit, elle donnerait à ses heures perdues dans la collection de rois polonais morts, bien rangés dans sa crypte… (à l’époque y’avait pas la télé, fallait bien s’occuper) (perso je suis plus timbres et fèves, mais si ça te dit, tu peux aller la visiter)
M’enfin, outre ses passe-temps douteux, la demoiselle est plutôt jolie.Wawel (2) Wawel (3)Wawel (13)Son voisin de pallier sur la colline, c’est le Château Royal du Wawel.
Lui, il n’a qu’un seul nom et il est plus collection de bijoux (de la couronne) et autres expositions (historiques et culturelles…) Un nouveau riche quoi.Wawel (10)(Le Binôme du Wawel) Wawel (12) Wawel (11)L’ensemble de la copropriété, qui fait son petit effet…Wawel(4)Et la vue qu’elle offre sur Cracovie, pas irrévérencieuse non plus. Cracovie (5)Et puis d’en bas ? Oh bah pareil… ÇA VA.Wawel (6)Ah. Oh. C’est vrai… Le Wawel, c’est aussi ça.
LE DRAGON (du Wawel bien entendu)
Alias une pauvre bête qui vivait là jadis, les écailles en éventail dans sa petite grotte en duplex avec vue (sur la Vistule) avant de se faire estourbir par le prince Krakus, un égocentrique arriviste passant par là, et qui en avait après le terrain apparemment, puisque le pauvre cracheur de feu était à peine refroidi, qu’il rasait l’antre authentico-rustique du malheureux pour y construire un lotissement énorme et bien clinquant, et qui porterait presque son nom, naturellement… : Krakow (bref, Cracovie quoi)
Nous y voilà.
Ceci dit… à la décharge du couronné cupide, il est pas impossible que le lézard géant l’ait un tout petit peu cherché, dans la mesure où il aurait becté toutes les gonzesses des environs sur une paire de générations… bon. Admettons.
Dans le doute, on est pas des ingrats, on lui a quand même fait bidouiller non pas une, mais deux statues pour fêter ça ! Une toute moche dorée en euh… papier-alu-mâché (c’est un projet scolaire ça non ? J’veux dire les gars, ça va pas rester là ?) et une autre un brin plus respectable (en bronze je dirais) qui par dessus le marché, crache POUR DE VRAI à intervalles réguliers, du véritable feu qui brûle vraiment, histoire d’amuser les enfants, et les touristes, et puis les enfants des touristes.Wawel (7) Cracovie (18)Et pour que la statue dragon ne se sente pas seule ? idée de génie : lui coller aux basques une autre super-commémoration à base de « walk of fame » locale ! (si ça c’est pas génial) (de mémoire, on avait reconnu personne, je sais pas trop si c’est normal…)Cracovie (19)Eux non plus, sur le mur d’enceinte du château, on les a pas reconnus…
Force est de constater que notre culture gé du Polonais célèbre est franchement limitée (on est super désolés) Cracovie (9)Un peu honteux (mais pas trop-trop) on redescend l’aborder par l’autre côté, on lui tourne un peu autour, on s’en éloigne par le parc (en se retournant 36 fois pour l’admirer discrètement), on y revient timidement, puis on repart, finalement…
Le Wawel se visite comme on drague à 15 ans. (n’importe comment)Cracovie (16) Cracovie (17)Cracovie (20)Cracovie (22)Un pioupiou polonais.
Ouais… Bah pardon mais la faune, ça me manquait. (et c’est quand même pas de ma faute si y’a que des dragons morts et ce truc là, comme bestioles endémiques à photographier)Cracovie (21)Cracovie (14) Cracovie (15)Le Wawel tu l’auras compris, c’est plutôt joli, et a fortiori quand un rayon de soleil et quelques bouts de ciel bleu sont de la partie…
Comme c’est le cas pour à peu près tout dans la vie, la preuve, en redescendant sur le Rynek hier désert, on constate que le beau temps a redonné vie au marché de Noël qui y est installé, de quoi réveiller notre envie, à nous aussi, de s’y balader… Cracovie (51) Cracovie (52) Cracovie (53) Cracovie (54) Cracovie (55) Cracovie (56) Cracovie (57) Cracovie (58) Cracovie (59) Cracovie (60) Cracovie (61) Cracovie (62)Un petit obwarzanek (le bretzel revisité des buveurs de vodka) et c’est reparti pour un petit tour de piste… Cracovie (63) Cracovie (64) Cracovie (76) Cracovie (72) Cracovie (73) Cracovie (74) Cracovie (75) Cracovie (65) Cracovie (66)Oscypki… les fromages tout bizarres de nos amis polonais, quelque part entre la raclette, la tomme de brebis et la corne de pied de ton papi… Sur le marché de noël on les dégustait en petits formats, chauds, juste comme ça, trempés dans la confiote d’airelles… bah laisse-moi te dire que c’est conceptuel.Cracovie (67) Cracovie (68) Cracovie (69) Cracovie (70) Cracovie (71)Continuer de slalomer entre les étales et dans la Halle et gloutonner encore un peu, s’attarder là jusqu’à ce que le soleil décline… car il n’est peut-être que 17h, mais très bientôt il fera déjà nuit sur Cracovie…

Bouge surtout pas, au prochain article, j’te récupère ici !

PS : si d’ici là, tu veux lire toujours plus de mes âneries, sur le blog de Célia (Escapades etc.) qui avait plein de questions à me poser (oui madame, absolument, y’a plus curieuse que moi)… tu peux trouver mon inteview de superstar (sur le blogging). Voilà. Bonjour chez toi. 

8 Comments

  1. Ahhh Cracovie c’est sur ma liste aussi ! Et la me donne d’autant plus envie d’y aller…Mais je crois que c’est incassable cette année, y’a déjà trop de trucs de prévus.. Bon du coup, j’attends la suite pour rêver un peu plus 🙂

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *